AIDE A DOMICILE : création du titre professionnel de responsable-coordonnateur services au domicile

Au JO du 1er octobre 2021 a été publié l’arrêté du 23 septembre 2021 portant création du titre professionnel de responsable-coordonnateur services au domicile.

.

Ce nouveau titre professionnel est enregistré dans le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) pour une durée de 3 ans à compter du 1er novembre 2021. Il est classé au niveau 5 du cadre national des certifications professionnelles et dans le domaine d’activité 330p (code NSF). Les codes ROME correspondants sont K1201 « Action sociale » et K1403 « Management de structure de santé, sociale ou pénitentiaire ».

Le responsable-coordonateur services au domicile (RCSAD) a pour attributions de :

  • concevoir et organiser une prestation de services au domicile ;
  • animer et coordonner une équipe d’intervenants à domicile ;
  • contribuer à l’amélioration de la qualité du service et représenter la structure auprès des partenaires.

En fonction de l’organisation de la structure, de la répartition des activités et des différents niveaux hiérarchiques, le RCSAD peut être appelé à :

  • assurer l’interface entre les clients, les intervenants et la structure de services au domicile ;
  • élaborer et organiser des prestations de services pour des clients allant du particulier cherchant des services d’entretien domestiques, aux personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap ayant besoin d’une prestation plus étendue ;
  • animer et coordonner une équipe d’intervenants dans le souci constant de la sécurité et de la santé des intervenants et de l’amélioration de la qualité du service ;
  • représenter la structure auprès de ses interlocuteurs externes ;
  • analyser, avec le client, ses besoins de services au domicile et l’informer de l’offre de services de la structure ;
  • identifier les dispositifs d’aide et de financement et informer le client des démarches nécessaires à la mobilisation de ces dispositifs ;
  • concevoir la prestation adaptée, en tenant compte des risques spécifiques et des mesures nécessaires pour les éviter ;
  • établir le devis d’intervention et le présenter au client ;
  • identifier les intervenants compétents ;
  • établir le planning des prestations conformément à la législation du travail et en fonction des temps de trajet et des temps de pause des intervenants ;
  • assurer la gestion administrative des prestations dans le respect de la législation et des procédures en vigueur dans la structure ;
  • s’assurer régulièrement de la satisfaction du client ;
  • veiller au maintien de la qualité du service et des conditions de sécurité et de santé au travail ;
  • s’informer des conditions de déroulement de la prestation auprès des intervenants et proposer, si nécessaire, de la modifier pour l’adapter à l’évolution des besoins ;
  • organiser et coordonner l’activité des intervenants à domicile ;
  • participer au recrutement des intervenants et sélectionner les candidatures correspondant au profil recherché, conduire des entretiens pour identifier les candidats ayant les compétences requises et émettre un avis motivé concernant l’embauche ;
  • accueillir les nouveaux intervenants et organiser leur parcours d’intégration ;
  • conduire les entretiens professionnels ;
  • gérer les plannings au quotidien ou superviser la planification ;
  • établir les plannings horaires des intervenants, en équilibrant les prestations à forte et faible charge physique et mentale afin de préserver leur sécurité et leur santé ;
  • organiser les remplacements prévus et ceux imposés par les absences imprévues ;
  • échanger régulièrement avec les intervenants sur les conditions de réalisation des prestations et sur la relation avec les clients ;
  • repérer les situations à risque ;
  • intervenir, si nécessaire, pour prévenir ou réguler les tensions ou conflits ;
  • remonter les informations utiles à l’évaluation des risques professionnels et à la mise en place des mesures de prévention correspondantes auprès du responsable du document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) ;
  • mettre en œuvre des moyens pour garantir une démarche de bientraitance et veiller à la non-maltraitance ;
  • contribuer à l’évaluation et à la prévention des risques professionnels, en faisant remonter les informations aux personnes en charge du suivi de la mise en œuvre du DUERP ;
  • identifier les besoins en perfectionnement et proposer les actions de formation ;
  • soutenir les intervenants au quotidien et s’assurer de la cohésion de l’équipe par son accompagnement au quotidien ;
  • contrôler la correspondance de la prestation avec les attentes et besoins des personnes ;
  • représenter la structure lors des réunions avec des partenaires, des financeurs ou à l’occasion de manifestations professionnelles, telles que des salons ou des colloques ;
  • travailler en partenariat avec des équipes pluriprofessionnelles et collaborer avec différents acteurs médico-sociaux ;
  • organiser une veille sur l’évolution du secteur ;
  • contribuer, dans le territoire d’implantation de la structure, à détecter de nouveaux besoins de services à la personne ;
  • proposer à sa hiérarchie de développer de nouvelles prestations dans l’offre de services ;
  • être le responsable hiérarchique des intervenants ou encadrer plusieurs équipes autonomes d’intervenants ;
  • exercer ses activités en entreprise et en Association d’aide à domicile ainsi que dans une collectivité territoriale ;
  • communiquer oralement et par écrit avec sa hiérarchie, les intervenants, les clients, les autres services de la structure (les ressources humaines, le service paie, le service client, la comptabilité, le service informatique…) et des partenaires externes ;
  • se déplacer fréquemment dans le territoire d’implantation de la structure sont fréquents ;
  • travailler le soir, les jours fériés et le weekend.