POLYHANDICAP : nouvelles recommandations de bonnes pratiques professionnelles de la Haute autorité de santé

Nov 20, 2020Droit des associations et des ESMS

}

Temps de lecture : 1 minutes

La haute autorité de santé (HAS) a publié de nouvelles recommandations de bonnes pratiques professionnelles (RBPP) concernant le champ du polyhandicap.

.

La HAS indique que les enjeux de ces recommandations sont d’une part, de considérer la personne polyhandicapée comme une personne à part entière, actrice et citoyenne et, d’autre part, d’améliorer sa qualité de vie. Pour que l’évolution de ces capacités soient constantes et ce, malgré une vulnérabilité et une dépendance aux autres, l’accompagnement de la personne doit reposer sur une approche éthique et s’effectuer dans le respect de ses droits, de ses choix, de son intimité et de son rythme physiologique. 

Les objectifs de cette recommandation sont de :

  • favoriser le bien-être et la qualité de vie de la personne polyhandicapée ;
  • accompagner les professionnels et les familles dans la prise en compte des spécificités des besoins de la personne polyhandicapée et du développement de ses capacités ;
  • changer le regard de la société (et des professionnels) sur la personne polyhandicapée.

Après un préambule commun, ces RBPP comprennent six volets :

Elles intéresseront essentiellement les établissements pour enfants et adolescents polyhandicapés (EEAP), les maisons d’accueil spécialisées (MAS), les services d’accompagnement médico-social pour personnes adultes handicapées (SAMSAH) et, le cas échéant, les établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) accueillant des personnes polyhandicapées. Mais elles s’adressent également aux aidants.

Ces articles pourraient vous intéresser

Lorsque l’article L. 312-8 du Code de l’action sociale et des familles (CASF) aura été dûment complété pour tirer les conséquences de l’annulation de son nouveau libellé par le Conseil constitutionnel, le nouveau dispositif de l’évaluation des établissements et...

lire plus