IMPro, CMPro & ESAT : modification exceptionnelle du calcul de la moyenne générale au baccalauréat professionnel en raison de la crise sanitaire

Juin 9, 2021Droit des associations et des ESMS

}

Temps de lecture : <1 minutes

Au JO du 9 juin 2021 a été publié l’arrêté du 8 juin 2021 définissant les modalités exceptionnelles du calcul de la moyenne générale pour la délivrance du diplôme du baccalauréat professionnel, en raison de l’épidémie de CoViD-19 au titre de la session 2021.

.

Cet arrêté prévoit qu’à titre exceptionnel, le calcul de la moyenne générale conditionnant la délivrance du diplôme du baccalauréat professionnel est aménagé comme suit.

Lorsque les épreuves de :

  • français,
  • histoire-géographie,
  • enseignement moral et civique,
  • prévention-santé-environnement,
  • économie-droit,
  • économie-gestion,

sont passées sous forme ponctuelle, chacune des deux notes les moins élevées sur les quatre notes obtenues par chaque candidat aux épreuves susmentionnées est remplacée par la moyenne pondérée des deux notes les plus élevées affectées des coefficients respectifs des épreuves auxquelles elles ont été obtenues.

Par ailleurs, l’épreuve d’économie-droit ou d’économie-gestion est exceptionnellement remplacée par une épreuve de :

  • environnement économique, juridique et management, pour les spécialités « Boucher charcutier traiteur », « Boulanger pâtissier » et « Poissonnier écailler traiteur » ;
  • mercatique et gestion appliquée, pour la spécialité « Commercialisation et services en restauration » ;
  • gestion appliquée, pour la spécialité « Cuisine » ;
  • travaux de gestion d’entreprise, pour la spécialité « Métiers du pressing et de la blanchisserie » ;
  • cadre de l’action professionnelle, pour la spécialité « Services de proximité et vie locale ».

Ces articles pourraient vous intéresser

Branche de l’aide à domicile : l’augmentation de la valeur du point est applicable à tous les employeurs compris dans le champ d’application professionnel de la CCN « BAD »

Branche de l’aide à domicile : l’augmentation de la valeur du point est applicable à tous les employeurs compris dans le champ d’application professionnel de la CCN « BAD »

Dans deux avenants n°51-2022 et n°52-2022 du 23 mars 2022 à la Convention collective nationale de la branche de l'aide, de l'accompagnement, des soins et des services à domicile du 21 mai 2010, il était rappelé que le Smic a augmenté de 2,2 % au 1er octobre 2021 et de...

lire plus