ADMINISTRATION : remboursement de la “pantoufle” des DH et D3S

Août 22, 2022Droit public

}

Temps de lecture : <1 minutes

(crédit : Slipper-yu_dp | Creative-commons)

Au JO du 17 août 2022 a été publié l’arrêté du 12 août 2022 relatif aux modalités de remboursement des sommes dues à l’Ecole des hautes études en santé publique en cas de rupture de l’engagement de servir pour les élèves directeurs d’hôpital et élèves directeurs d’établissements sanitaires sociaux et médico-sociaux.

.

Cet arrêté détermine le montant que doivent rembourser les anciens élèves directeurs d’hôpital (DH) et directeurs d’établissements et services sociaux et médico-sociaux (D3S) lorsqu’ils rompent leur engagement de servir.

L’assiette de remboursement est constituée par le total cumulé du traitement net et des indemnités perçus pendant la scolarité, à l’exception de l’indemnité de résidence, des indemnités présentant un caractère familial et des remboursements de frais de déplacement.

Ce montant est pondéré par un taux de réduction en fonction de la durée de l’engagement effectif :


Durée de la réalisation de l’engagement

Taux de réduction

– supérieure ou égale à 6 ans et inférieure à 7 ans

20 %

– supérieure ou égale à 7 ans et inférieure à 8 ans

40 %

– supérieure ou égale à 8 ans et inférieure à 9 ans

60 %

– supérieure ou égale à 9 ans et inférieure à 10 ans

80 %

La liquidation de la “pantoufle” est assurée par le directeur de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Les intéressés peuvent solliciter une dispense totale ou partielle auprès du Centre national de gestion (CNG).

Ces articles pourraient vous intéresser

Les nécessités du fonctionnement du service peuvent justifier l’abrogation d’une autorisation spéciale d’absence pour motif syndical ou un congé pour formation syndicale

Les nécessités du fonctionnement du service peuvent justifier l’abrogation d’une autorisation spéciale d’absence pour motif syndical ou un congé pour formation syndicale

Cette précision ressort d’une décision du 10 octobre 2022 du Conseil d’Etat (n°460776). Cette précision fait suite au recours d’un Syndicat contre une réponse publiée dans la « foire aux questions » du site du ministère de l’éducation nationale. Le Ministère indiquait...

lire plus